L'horloge astronomique de Prague

L'horloge astronomique de Prague

Informations (et légende) liées à un des joyaux de la Vieille ville

Publié le 2 juillet 2014, 11:28
  • Sommaire

L'horloger tchèque et maître ès mathématiques à l'Université Charles Hanuš de la Rose qui l'a améliorée et entretenue pendant trente longues années fut longtemps considéré comme son créateur ; plus tard il s'est avéré que le véritable auteur de l'horloge, dans sa forme initiale beaucoup plus simple, était en réalité l'horloger Nicolas de Kadau, qui l'avait construite en 1410.

A cette époque, l'Europe entière enviait à Prague l'horloge de son hôtel de ville. Elle affichait les années, les mois, les heures et les minutes, mais aussi les signes du zodiaque.

De plus, les statues mobiles furent installées au-dessus du cadran, et l'horloge offrait alors un spectacle merveilleux. A coté du squelette qui sonnait chaque heure se tenaient un vaniteux s'admirant dans un miroir et un avare qui secouait une bourse. Entre deux fenêtres se trouvait un ange, et chaque heure, les fenêtres s'ouvraient pour que les douze apôtres puissent s'incliner vers la place de la Vieille-Ville. Le Christ fermait la marche en bénissant de sa main droite, puis les fenêtres se refermaient et une nouvelle heure sonnait.

Après la mort de maître Hanuš - vers 1497 - l'horloge s'arrêta pour longtemps. La légende veut que ce ne fût pas par hasard.
L'horloge était le véritable orgueil de la mairie et de toute la ville. Des gens venaient de toute la Bohême, de Moravie, et même de beaucoup plus loin encore pour l'admirer, et on pouvait donc s'attendre à ce que quelqu'un manifeste tôt ou tard le désir de demander à maître Hanuš de fabriquer un même mécanisme pour une ville lointaine quelque part à l'étranger.

Les échevins de Prague eurent peur de perdre l'exclusivité de chef d’œuvre et se mirent à réfléchir aux moyens d'éviter un tel désastre. Un plan macabre vit le jour. Une nuit, deux hommes à gages s'introduisirent le visage couvert chez le maître Hanuš et rendirent aveugle le malheureux horloger.

Or maître Hanuš apprit bientôt la vérité et prépara sa vengeance. Un jour, il se laissa conduire à son horloge, tâta une dernière fois le mécanisme et, en tirant un levier, l'arrêta et le réduisit au silence.

L'horloge de la Vieille Ville se tut pour de longues années.

(Source : Légende du vieux Prague, Plot, Prague, 2013)

Ce monument fait partie de l'excursion guidée La Voie Royale que nous vous recommandons sur ce site.

 
Partagez cette article sur votre blog ou votre site en copiant-collant le code suivant
Type
Gamme de prix
Quartier
Atmosphère
Jours d'ouverture
Horaires d'ouverture
Offre spéciale
Fumeur
Famille
Groupe (5 et +)
Reservation possible
Adresse : Staroměstské náměstí 1, 110 00 Praha 1, République tchèque

Similaires à L'horloge astronomique de Prague

L'église de Notre-Dame du Týn

Donnant sur la place de la Vieille Ville, il s'agit d'une des églises les plus célèbres de Prague

L'Enfant Jésus de Prague

Visitez le lieu de culte catholique qui a fait le plus parler de Prague dans le monde

La Tour poudrière

Visitez une des tours et monuments gothiques les plus importants de Prague qui délimitait jadis la ville de Prague

Josefov - la Ville juive

La Ville juive - un coeur historique parallèle

Vos commentaires

Commentaires les plus récents - Commentaires les plus pertinents

Aucun commentaire pour le moment

Nom(Champ obligatoire)
Email(Champ obligatoire)
Email(Champ obligatoire)
Site internet ou blog
Caractères restants : 1000
 
OFFRES SPÉCIALES POUR FÊTER LE REVEILLON À PRAGUE

Pour découvrir toutes nos promotions veuillez


CLIQUER ICI